Réalisation live

Philippe Béziat
Béziat Philippe_NBPhilippe Béziat a réalisé de nombreux films documentaires tels que Passions d’opéra – 60 ans d’art lyrique à Aix-en-Provence (2008, 55′ pour l’Ina, Arte et France 2), De mémoire d’orchestre avec l’Orchestre National de France (2004, 2 x 43′ pour Arte), Mozart, Ligeti et Le Banquet (2001, 52′ pour Mezzo). Son travail documentaire lui a permis de travailler avec le chef et claveciniste italien Rinaldo Alessandrini, pour les Gloria de Vivaldi (2010, 43’pour Arte), Rinaldo Alessandrini enregistre les Concertos Brandebourgeois (2005, 43′ pour naïve, Mezzo et Classica) et, tout récemment Les Quatre Saisons d’Antoine (2012, 35‘, France 3) coréalisé avec gordon. Avec le concours de Marc Minkowski, il a réalisé Les musiciens du Louvre – Paroles d’orchestre (2003, 52′ pour France 2), Marc Minkowski répète La Belle Hélène (2000, 26′ pour Mezzo), Pour Sainte-Cécile (2009, 88′ pour Arte), Berlioz à Versailles (2011, 90’, pour Arte) et le documentaire-opéra Pelléas et Mélisande, le chant des aveugles dans une mise en scène d’Olivier Py, sorti en salle en mars 2009.

Lors de l’édition 2007 du Verbier Festival, Philippe Béziat réalise la diffusion en direct sur le web de 11 concerts. Il a par ailleurs fait les captations de La pietra del paragone, de
Gioacchino Rossini, mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti et Pierrick Sorin (dont le DVD a reçu le Diapason d’Or), Der Ring des Nibelungen, de Richard Wagner et Pelléas et
Mélisande, de Claude Debussy, tous deux dans des productions de Robert Wilson, Tourbillons de Georges Aperghis et Olivier Cadiot, Ta Bouche de Maurice Yvain et Docteur Ox de Jacques Offenbach par la compagnie Les Brigands, Les Contes d’Hoffmann mis en scène par Olivier Py et dernièrement Caligula de Nicolas Le Riche et Guillaume Gallienne ainsi que Ring Saga, version de l’Anneau du Nibelung de Richard Wagner mise en scène par Antoine Gindt.
Philippe Béziat a également réalisé plusieurs courts-métrages de fiction. En février 2012 est sorti en salle son film Noces relatant la relation entre Ramuz et Stravinsky autour de la création de la pièce éponyme. En octobre de la même année sort Traviata et nous, un documentaire-opéra sur le travail de mise en scène conduit par Jean-François Sivadier, dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence 2011, avec Natalie Dessay ainsi que Louis Langrée à la tête du London Symphony Orchestra, présenté notamment au 50ème Festival du Film de New York.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s